Humeur

je réponds OK et j’aime ça

le
6 mars 2020

Pourquoi ok boomer? Parce qu’il ne faut pas se ficher de la génération Y, des millennials. Assez des leçons des plus âgés qui leur ont laissé un monde un peu en vrac, non ?

Je parle de cette génération affutée mais inquiète pour son avenir, mobile, rapide, déconcertante, débrouillarde, cette génération sociale et ouverte. Elle bouleverse les règles du jeu, préfère le vin nature, l’architecture des friches, la pétanque, Albert Camus, les sacs à carreaux, les bons sandwiches, elle montre de la vulnérabilité, du doute mais du solide aussi. Elle s’interroge sur son genre, l’air qu’elle respire, l’eau qu’elle boit, la pérennité des choses. Elle s’engage.

Pourquoi ok boomer ? Parce qu’ils savent bien que leur futur est à inventer, parce que les années 80, les nôtres, les années des Menteurs de Lambron, ce n’est pas leur truc. Ils préfèrent les seventies, où l’on parlait moins de business, de com, de stratégie, de marketing. Parce qu’ils privilégient le « en devenir », le work in progress, le « réhumanisé », la relation directe avec le client, parce qu’en somme, ils sont plus simples et sincères.

Ils ne s’y trompent pas les architectes, qui leur ont construit des campus comme des cathédrales, ici et à l’autre bout du monde. Ni les créateurs de mode qui s’inspirent de leur univers, sorte de mainstream créatif, pour nous délivrer des collections qualitatives et alternatives, ni les spécialistes du tech qui leur fournissent des platines super lookées pour qu’ils transforment nos hits avec un autre tempo.

Et je ne m’y trompe pas, la fouineuse que je suis, en quête de sensations, de mots, d’idées.

Se rouler dans la poésie urbaine de Tim Dup, la drôlerie acide de Juniore…

 

STYLE ÉTUDIANT

Garçonnes

Anrealage

Anrealage

Anrealage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaussures preppy : mocassins stylés, creepers et boots semelle crantée

 

 

 

 

 

 

 

 

Lacoste                                          Hermès                                          Stella McCartney

 

Carreaux, rayures, contrastes de couleurs

Zara                                                Neil Barrett                                   Coach 1941

 

SANDWICH-MANIA

MONTEZUMA CAFÉ,15, rue Notre Dame des Victoires 75002 Paris

BIOBURGER MONTORGUEIL,45 rue des petits carreaux 75002 PARIS

BIOBURGER MONTPARNASSE,79 Boulevard du Montparnasse 75006 PARIS

BIOBURGER VICTOIRE,10 Rue de la Victoire, 75009 Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BEAU SON

Platine project T1

Thorens TD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HYPE CAMPUS

Beaux Arts de Nantes, architecte FRANKLIN AZZI

Walter Cronkite School of Journalism and Mass Communication, Phoenix Arizona, EHRLICH Architects

Moscow School of Management Skolkovo, architectes ADJAYE Associates

TAGS